Gravatar based on your email address.re: infographies dysbiose: les projets en avant-première juin 2017
 minus    13 Juin, 2017 - 09:23
 minus

projet infographie nr 4 - Nouvelle flore: une entrée en cure en images  lire le billet entier

Toujours un brouillon, conçu pour que les coachs puissent 'adapter à n'importe quelle entrée en cure. Bcp de praticiens de profil chêne/D1 ont tendance à vouloir pousser tout le monde à une cure stricte. Ce n'est non seulement pas nécessaire (parfois un recalibrage en finesse suffit), mais parfois c'est un trop grand chamboulement, d'un coup. J'ai tenté d'y imprimer la notion de progression en douceur, par paliers, y compris le concept suivant: on peut monter les marches 2 à 2 ou 4 à 4, on peut sauter l'une ou l'autre marche

L'idée est la suivante - à  la 7ème semaine les menus seront comme suit:

pas de farineux, pas de gluten, pas d'amidons

pas de sucre ajouté ou substitut sauf miel bio

1 seul dessert par jour, en critères NF (miel et amandes)

2 bols de bouillon d'os par jour

plus de pseudograisses, uniquement des graisses originelles, au minimum 1 cuill. s. par repas

plus de source de lactose

En gros, on peut utiliser la même progression pour paléo et la modifier vaguement pour décrochez des sucres.

cliquer sur l'image pour télécharger le pdf nr 4:

 


Gravatar based on your email address.re: infographies dysbiose: les projets en avant-première juin 2017
 minus    14 Juin, 2017 - 10:05
 minus

projet infographie nr 5   - L'hypothèse des polysaccharides  lire le billet entier

Commentaire coachs: Si vous suivez l'hypothèse d'Elaine Gottschall sur les polysaccharides comme source et carburant du cercle vicieux, soyez cohérent: respectez les 3 principes de base sans y ajouter d'autres prescriptions qui vous sont chères et sans les négocier non plus. Sinon, vous ne pratiquez pas Nouvelle flore, mais de la cétogénique ou de la paléo ou même le régime Dukan...

 

cliquer sur l'image pour télécharger le pdf nr 5

 

 

 


Gravatar based on your email address.re: infographies dysbiose: les projets en avant-première juin 2017
 minus    15 Juin, 2017 - 06:26
 minus

projet infographie nr 6  - les réactivités par accumulation   lire le billet entier

Commentaire coachs: J'espère qu'en images on pourra enfin faire passer la consigne aux hypersensibles: il est inutile de réduire la plage alimentaire comme le conseillent tant et tant de coachs "hypotoxiques". Une éviction en enchaînant une autre, il y a de hauts risques que le mangeur devienne orthorexique si pas anorexique. Une autre solution, plus durable: la rotation alimentaire de bon sens (ou guidée en tableaux, pour les plus "mentaux"), qui fonctionne pour les déficits enzymatiques (le cas des amines), pour les blocages de chaîne détox' (les salicylates) ou pour les réactions à IgG mais qui ne fonctionne bien sûr pas pour les franches allergies. Quoique... je tiens ce principe de rotation d'allergologues pointus, confrontés à des enfants qui deviennent allergiques à tout.

L'étape suivante sera, vous vous en doutez, de faire la liste des catégories de réactogènes: sucres cachés, amines et histaminolibérateurs, oxalates, salicylates, résidus et additifs industriels, moisissures/levures, purines, lactose, fodmaps. Le tableau vous sera soumis demain, toujours en brouillon pour la prochaine édition de "Du gaz". Il n'est PAS utilisé pour engendrer la peur alimentaire chez un coaché, mais on l'emploie pour repérer des catégories qui peuvent poser souci, selon la biochimie de chacun. Splication demain. AUCUN mangeur n'est réactif à tout, la subtilité du coach est de l'aider à définir quelle catégorie est le maître des intolérances. En attendant de trouver la source, je ne vois pas d'autre solution que les rotations sages.

 

cliquer sur l'image pour télécharger le pdf nr 6